La Route de l’Erable

Il y a 2 ans jour pour jour, je me rendais dans une cabane à sucre à quelques kilomètres de Montréal pour déguster mon premier repas traditionnel du temps des sucres. Pendant cette période de l’année, disons entre mars et avril, les températures remontent, tout comme la sève des érables. C’est le moment où les érablières tournent à plein régime pour récolter l’eau d’érable. Portée à ébullition, cette eau deviendra le fameux sirop d’érable !

cabane a sucre - route erable

Cette pratique amérindienne est aujourd’hui synonyme de vraie fête au Québec : tout le monde se retrouve autour de spécialités québécoises pour se sucrer le bec !

  • oreilles de crisse : équivalents aux grattons lyonnais
  • soupe aux pois
  • fèves au lard
  • temps des sucres - tire erable neigejambon fumé à l’érable
  • omelette soufflée à l’érable
  • tarte au sucre
  • pouding chômeur
  • grands-pères dans le sirop
  • sans oublier la tire d’érable : le sirop d’érable est porté à 113°C puis coulé directement sur de la neige pour en faire des sucettes (suçons au Québec)

Il faut savoir que le Québec génère plus de 75% de la production acéricole au monde. Pour tout savoir sur les produits de l’érable au Québec, il existe maintenant une Route de l’Erable : un circuit à la rencontre de producteurs et d’artisans créatifs.

route de l'erable quebec - temps des sucres
Téléchargez la brochure de la Route de l’Erable

Partagez sur Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *