Suggestions de restaurants à Arequipa

La ville d’Arequipa est celle où j’ai passé le plus de temps lors de mon séjour au Pérou. Elle a été notre QG entre chaque excursion. Nous avons donc eu tout le loisir de découvrir la gastronomie arequipénienne, l’une des plus diversifiées et savoureuses du pays. Voici donc quelques bonnes adresses à découvrir :

  • La Nueva Palomino : les restaurants typiques d’Arequipa sont appelés des picanterias. Ce que l’on y mange n’est pas forcément piquant mais vous y trouverez tous les plats typiques de la région. La Nueva Palomino est l’une des picanterias les plus renommées, située dans le quartier de Yanahuara. Même si l’établissement a une grande capacité d’accueil, il n’est pas rare de faire la file pour obtenir une table. Formé de plusieurs espaces intérieurs et extérieurs, le restaurant mise sur une décoration traditionnelle et sur une cuisine au feu de bois. Seul bémol : le service qui manque d’attention.
    picanteria restaurant arequipa menu nueva palomina restaurant arequipa
    Parmi les incontournables des picanterias :
    – la chicha de jora, cette boisson fermentée à base de maïs
    – le cuy auquel je n’ai pu échapper. Je n’étais pas réticente à l’idée de manger du cochon d’inde mais une fois la bête étendue dans mon assiette, j’ai été quelque peu refroidie. Voir ses petites pattes, son petit museau, ses petites oreilles… Pour le cuy chactado, l’animal est frit sous une pierre, afin qu’il garde une forme allongée. A vrai dire, il n’y a pas grand-chose à manger, sauf si vous aimez dépiauter chaque membre. Le goût n’est en revanche pas mauvais et s’apparente à du poulet. Bref, ce fut pour moi une grande première (et dernière) !
    manger cochon inde pérou

 

  • La Cecilia : autre type de restaurants typiques d’Arequipa : les chicharronerias, spécialistes du chicharrón, autrement dit de la poitrine de porc braisée. La majorité de ces restaurants se trouvent sur l’avenue Arancota, là où les familles vont passer leur dimanche à table. Ils cuisinent avec un appareil surprenant : la caja china. Il s’agit d’une caisse métallique dans laquelle les aliments cuisent grâce à la chaleur du charbon placé sur le couvercle, comme un barbecue inversé ! La Cecilia est l’un des principaux établissements : on y sert des plats gargantuesques avec chicharrón, rocotto relleno (poivrons farçis), pastel de papas (gratin dauphinois), camotes fritos (frites de patate douce) et ensalada criolla (salade d’oignon rouge assaisonnée), le tout dans une ambiance festive de bal.
    chicharron de porc caja china pérou

 

  • La Roma : connaissez-vous les salteñas ? Il s’agit de chaussons à la viande et aux légumes, semblables aux empanadas, mais avec du bouillon en plus. Même si nous sommes allés dans la meilleure salteñeria de la ville, j’avoue ne pas avoir été emballée par cet encas qui se mange traditionnellement le matin. Le goût sucré de la pâte associé au jus de viande très salé… très peu pour moi, encore moins accompagné d’un soda.
    roma saltena pérou saltena empanada arequipa

 

  • El Pollo Real : croyez le ou non, aussi simple que cela puisse paraître, le pollo a la brasa (poulet à la braise) fait partie des spécialités du Pérou. Les rôtisseries ne manquent pas à Arequipa, mais celle considérée comme la première et la meilleur se nomme Pollo Real. Le poulet de qualité supérieur y est toujours cuit au charbon, accompagné de frites, d’Inca Kola et d’un petit suspiro limeño pour finir en légèreté !
    restaurant poulet arequipa

 

  • El Garage : on reste dans les plats légèrement gras avec le Garage, l’une des meilleures places à Arequipa pour manger salchipapas, contraction de salchichas (saucisses) et papas (patates). Rien de plus : une montagne de frites et de knacks émincées, servis avec différentes sauces (olives, ocopa, ají, mayonnaise, ketchup, moutarde…). Le Garage, reconnu par de grands chefs, propose 20 variantes de salchipapas (notamment à base de pommes de terre andines).
    salchipapas restaurant arequipa garage

 

  • El mercado San Camilo : comme dans chaque ville visitée, passage obligé par le marché. Celui d’Arequipa a la particularité d’avoir été conçu par… Monsieur Eiffel ! Impressionnant par sa structure métallique et ses nombreuses rangées, le marché est organisé par sections : fruits, légumes, viandes, poissons, fromages, graines, plantes, chapeaux, pains, etc. Il faut plutôt avoir le cœur bien accroché pour passer au milieu des carcasses de viande. En revanche, quel bonheur de déambuler devant les fruits et légumes péruviens, plus colorés les uns que les autres, et dont certains me sont inconnus.
    Au deuxième étage se trouvent les « restaurants » : des petits kiosques où l’on prépare une cuisine traditionnelle que les locaux apprécient (les touristes un peu moins…).
    mercado arequipa perou fromages pérou arequipa
    marché san camilo arequipa

 

  • La Lucha : pour finir sur une note sucrée, je vous recommande cette boulangerie centenaire qui confectionne aussi de délicieuses pâtisseries et viennoiseries : piononos, cachitos, empanadas et les fameuses guaguas : des brioches en forme de bébés emmaillotés, consommées dans diverses célébrations traditionnelles dont les baptêmes.
    boulangerie arequipa guaguas arequipa lucha

Si vous avez déjà voyagé à Arequipa, n’hésitez pas à commenter cet article avec d’autres suggestions.
Nous les testerons lors de notre prochain voyage 😉

Partagez sur Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someone

Laisser un commentaire par Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *