Rendez-Vous au Pérou

Mettre entre parenthèses ma vie professionnelle pour voyager… J’y avais songé depuis longtemps, pour une raison en particulier : partir au Pérou ! Ce n’est effectivement pas le genre de destination qu’on visite en demandant 2 semaines de congés. Alors autant en profiter pleinement : ce fut donc un voyage de 5 semaines… qui ne m’ont pas suffi pour visiter tout le pays !

Pourquoi le Pérou ?

Je dois avouer que je ne me serais pas (ou peut-être jamais) intéressée à cette destination si je n’avais pas croisé la route d’un caribou péruvien il y a quelques années, qui a su m’initier à la gastronomie du Pérou. Je suis tombée amoureuse de sa diversité, ses saveurs, ses couleurs, sa convivialité… (on parle toujours de la gastronomie hein?!). Comment ne pas avoir envie de découvrir tout cette richesse culinaire sur place, dans l’ambiance du pays ?

Quel itinéraire ?

carte itineraire voyage perou

Partir au Pérou ne s’improvise pas. Monsieur a eu la lourde tâche de planifier notre séjour, comme j’avais eu celle d’organiser nos vacances en Europe l’été dernier. Et il s’est débrouillé comme un chef, malgré l’imprévu des retrouvailles en famille et entre amis.

Notre venue coïncidait avec les fêtes de fin d’année. Nous n’avons donc pas hésité longtemps pour les dates, sachant que les billets ne sont pas donnés à cette période de l’année. Pour ma part (vol aller-retour direct de Paris à Lima, d’une durée de 12h30) le budget a été de 1 350€ assurance comprise. Gloups…

Partir pendant l’hiver et se retrouver en été, avec des décorations de Noël partout, cela a de quoi déboussoler un peu. Ma crainte des fortes chaleurs s’est confirmée : nos premiers jours à Lima se sont déroulés sous une température de 25°C à 30°C environ. Mais le phénomène d’El Niño ne nous a heureusement pas impactés.

Voici l’itinéraire de notre voyage au Pérou :

  • Lima : les premiers jours dans la capitale m’ont permis de m’habituer au climat, à la folie du trafic, à la nourriture et à la langue. Nous avons opté pour un tour en bus panoramique partant de Miraflores et incluant la visite des catacombes du Monastère Saint-François-d’Assise. De nuit, le centre-ville est très peu recommandé. Nous avons cependant attendu que le soleil se couche pour profiter de la Plaza Mayor illuminée.
visite plaza mayor lima noel

Plaza Mayor de Lima

vol lima arequipa

Vol de Lima à Arequipa

  • Arequipa : la ville étant située à 2 335 mètres, c’était une étape nécessaire pour m’habituer à l’altitude. Le quartier de Yanahuara, famille oblige, a été notre QG pendant plusieurs jours. Depuis là, nous avons pu facilement nous rendre au centre-ville, profiter de la Plaza de Armas, du couvent de Santa-Catalina, et de toutes les rues avoisinantes. Afin de découvrir les quartiers plus éloignés, nous avons choisi un tour bus allant du Mirador de Carmen Alto (et sa vue sur les volcans Misti et Chanchani) jusqu’à Sabandia, en passant par Tingo (et ses restaurants typiques, sur l’avenue Arancota). Je vous conseille aussi d’aller faire un tour du côté du Puente de Fierro : un pont réalisé par Eiffel, tout comme le marché San Camilo.
    → Comment s’y rendre : en avion depuis Lima, avec la compagnie Avianca, pour environ 88 $ l’aller-retour.
mirador yanahuara arequipa

Mirador de Yanahuara

arequipa volcans pérou

Volcans d’Arequipa

visiter plaza armas arequipa

Cathédrale d’Arequipa et Plaza de Armas

  • Cusco : ancienne capitale de l’Empire Inca, il y règne une ambiance solaire. Même si pour le coup, notre semaine dans la région de Cusco a plutôt été pluvieuse. Avec 3 400 mètres d’altitude (et encore plus dans les villages aux alentours), Cusco ne se laisse pas facilement apprivoiser : il vous faudra consommer des feuilles de coca (en infusion, en caramel, en cachet, etc) si vous voulez éviter les maux de tête et gambader à travers la ville. Chaque jour a été ponctué de visites : tour guidé du centre-ville, des ateliers textiles de Chinchero, des terrasses de Moray, des salines de Maras, des ruines incas de Pisac et Ollantaytambo. Depuis ce village, nous avons pris le train « Peru Rail » direction… le Machu Picchu ! Etape incontournable du séjour, mais gâchée par une infection intestinale me concernant. Ce sera donc partie remise…
    Comment s’y rendre : depuis Arequipa, soit en avion avec la compagnie Lan, qui malheureusement pratique des tarifs plus élevés pour les étrangers (262 $ l’aller-retour!) ; soit en bus : comptez au moins 10h de route, pour 30$ environ.
visiter cathedrale cusco pérou

Cathédrale de Cusco

visiter salines maras pérou

Salines de Maras

visite village pisac cusco

Village de Pisac

visiter ruines ollantaytambo

Ollantaytambo

visite machu picchu perou

THE Machu Picchu

  • Camaná : ne cherchez pas cette ville sur les circuits touristiques des agences de voyage. Camana est la destination « plage » des habitants d’Arequipa, située à 3h de route. La ville n’a rien d’une station balnéaire, mais célébrer 2016 face au Pacifique avait quelque chose de magique, malgré la foule et la folie de la fête. Pour un peu plus de calme, je vous conseille de prendre la direction de Quilca à quelques kilomètres vers l’Est. La vue depuis la nouvelle route est à couper le souffle : dunes de sable, plages désertes, criques sauvages, coucher de soleil… Vous arriverez alors dans un petit village pêcheur pittoresque depuis lequel des excursions en bateau vous emmènent à la découverte d’une faune incroyable : pélicans, loups de mer, pingouins…
    Comment s’y rendre : en bus depuis Arequipa, avec la compagnie Oltursa, pour 12$ l’aller simple. Vous pouvez ensuite poursuivre votre voyage vers Lima (14h plus tard…).
plage camana pérou

Plage La Punta de Camana

lobos de mar quilca peru

Loups de Mer à Quilca

  • Colca : canyon le plus profond du monde avec ses 3,4 km, Colca est situé à « seulement » 4 heures d’Arequipa. Le jour J, malgré le temps clément et beaucoup de patience, nous n’avons pas eu la chance de voir des condors depuis le mirador. Nous avons cependant apprécié toute la vallée qui précède, ses petits villages, ses cultures andines, ses troupeaux de vicuñas/alpagas/lamas. Nous avons également fait une halte à Chivay pour expérimenter des bains thermaux à 38°C ! De quoi tuer les microbes de mon vilain rhume.
    Comment s’y rendre : en bus depuis Arequipa, avec les tours organisés par les agences, pour un prix très modeste (à peine 50$/pers. pour 2 jours en bus avec guide, 1 nuit d’hôtel avec petit déjeuner, 1 buffet à volonté).

alpacas chivay perou
visite chivay colca

visite banos termales chivay

Enfin un condor !

visite vallée colca

Vallée de Colca

aller canyon colca pérou

Mirador du Canyon de Colca

  • Retour à Lima : avant de redécoller pour nos destinations respectives (Paris et Montréal) nous avons repassé quelques jours à Lima afin de mieux découvrir :
    Miraflores, le quartier chic avec sa promenade en bord de mer

    plages miraflores lima

    Plages de Miraflores

    visite parc de l'amour lima

    Parc de l’Amour à Miraflores

    Barranco, le quartier bohème avec ses oeuvres de street art

    visite pont soupirs barranco lima

    Pont des Soupirs à Barranco

    Cette fin de séjour a surtout été l’occasion de tester de très bons restaurants de Lima.

Qu’en retenir ?

Si je laisse de côté les difficultés d’adaptation et les petits soucis de santé, je ne garde que le meilleur de ce voyage : des paysages comme je n’en avais jamais vus, des gens accueillants et positifs, des spécialités péruviennes originales et goûteuses, quelques progrès en espagnol… Et chacun a maintenant pu découvrir les racines de l’autre. Il ne nous reste plus qu’à penser au prochain voyage au Pérou, vers d’autres sites touristiques importants :
– L’oasis de Huacachina
– Les lignes de Nazca
– Puno et le Lac Titicaca
– Les plages du Nord, …

Partagez sur Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someone

Laisser un commentaire par Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *