La Pogne de Romans

Il y a un mois jour pour jour (oui, cet article arrive à retardement) je visitais la Boulangerie Pascalis, spécialiste de la Pogne de Romans, une brioche aromatisée à la fleur d’oranger, très prisée dans la région de Romans-sur-Isère.

C’est grâce au site www.visites-entreprises-rhone-alpes.fr que j’ai découvert l’existence de cette boulangerie fondée en 1892 à Bourg-de-Péage. Depuis une dizaine d’années, Jean-Charles PASCALIS (arrière petit-fils du fondateur) ouvre ses portes aux visiteurs afin de faire connaître la fabrication et l’histoire de la Pogne de Romans.

boulangerie pascalis boulangerie pascalis pognes st genix

La visite commence par le fournil où nous découvrons la recette presque secrète : farine, œufs, beurre, sucre, levain, fleur d’oranger, rhum… et une bonne dose de passion ! Les boulangers sont à l’oeuvre : la même pâte est utilisée pour la réalisation de la Pogne et du Saint-Genix. C’est à l’aide du coude que le boulanger (la boulangère en l’occurrence!) forme le trou caractéristique de la Pogne. Quant aux pâtons destinés aux Saint-Genix, ils sont boulés en y incorporant des pralines fraîchement livrées par un fournisseur du coin. Quelques coups de rasoir et de ciseaux, une dorure à l’œuf, et direction le four : parfums garantis !

pogne romans bourg peage

Au sous-sol, dans une cave qui servait autrefois à entreposer les œufs, nous voici dans le « Musée de la Pogne » où Monsieur Pascalis a regroupé des ustensiles d’autrefois et des documents historiques. Les portraits des 4 générations Pascalis veillent fièrement sur ce petit trésor. Un film nous retrace alors l’histoire de la Pogne de Romans qui remonte au Moyen-Age. La brioche était traditionnellement préparée à Pâques, après le Carême. Aujourd’hui, elle est servie en toutes occasions et la Boulangerie Pascalis la décline sous toutes les formes : en tropézienne, à la courge, au chocolat, en version mini ou maxi… En 2013, la boulangerie a même battu le record de la plus grosse pogne du monde : près de 135 kg !

La visite d’une heure environ se termine évidemment par une petite dégustation, les yeux fermés, pour apprécier toutes les saveurs de cette brioche !

visite musee pascalis 

Partagez sur Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *