Top 10 des desserts péruviens

Ceux qui me connaissent, savent que j’ai le bec sucré. Même si le Pérou n’est pas connu pour ses desserts ou pâtisseries, j’ai trouvé là bas de quoi attiser ma gourmandise. Voici mon top 10 des spécialités péruviennes sucrées :

  • Picarones : ces beignets en forme d’anneaux sont servis généreusement arrosés de miel de caña. Contrairement aux buñuelos, leur pâte est faite à base de purée de patates douces et de courge. Je vous rassure : cela ne se sent guère, mais leur apporte cependant un petit goût particulier, différent de nos bugnes françaises.

picarones péruviens

picarones pérou

 

  • Glaces : chaleur oblige, les glaciers ambulants sont présents aux 4 coins des villes et des plages. Entre les marques D’Onofrio et Artika, la compétition fait rage et le cœur des Péruviens balance. Personnellement, j’ai un petit faible pour Artika et leur glace de lucuma, ce fruit à la chair orange farineuse, au goût unique de caramel.
glaces pérou

D’Onofrio vs. Artika

helados d'onofrio

Parmi les glaces plus traditionnelles de la région d’Arequipa, vous ne pourrez pas échapper au queso helado, littéralement fromage glacé. Il s’agit en réalité d’une glace réalisée à partir de lait, de sucre, de cannelle et de noix de coco. Dans le même genre, vous trouverez aussi la cremolada, un sorbet à base de jus de fruit, très semblable à nos granitas européennes.

queso helado arequipeno queso helado de arequipa

 

  • Torta de tres leches : ce gâteau aux 3 laits, très courant en Amérique Latine, utilise du lait évaporé, de la crème de lait et du lait concentré. Un biscuit génoise est imbibé de ces laits, puis recouvert de chantilly et de cannelle. Une pure douceur !

gateau trois laits péruvien

  • Mazzamora morada : dérivé de la boisson péruvienne chicha morada, ce dessert en garde le même goût fruité mais adopte une texture plus gélifiée, grâce à la présence du chuño (fécule de pomme de terre séchée). La mazzamora se déguste souvent tiède avec du riz au lait (arroz con leche).

mazamorra morada pérou

  • Panetón : ayant visité le Pérou au moment des fêtes de fin d’année, je n’ai pas pu échapper au panettone. Italien me direz-vous ? Non 100% péruvien et soi-disant meilleur qu’en Italie, surtout ceux des marques D’Onofrio et Blanca Flor. J’ai suivi l’exemple des gens du pays en rentrant en France avec mon panetón péruvien à la main !

paneton péruvien d'onofrio

 

  • Suspiro a la limeña : voilà un dessert que la majorité des restaurants de Lima servent. Il se compose de manjar blanco (dulce de leche / confiture de lait péruvienne) surmonté d’une généreuse couche de meringue, le tout saupoudré de cannelle. Je craignais quelque chose d’écœurant en fin de repas, mais ce dessert passe très bien. Le manjar blanco se marie avec tout : on le retrouve au cœur des churros et de nombreuses pâtisseries feuilletées.

suspiro limeno

patisseries péruviennes

Pâtisseries fourrées de manjar blanco

 

  • Alfajor : même si l’alfajor est traditionnellement associé à l’Argentine, l’arfajor péruvien prend différentes formes et goûts selon les régions. Celui d’Arequipa est composé de 2 disques fins et croustillants, garnis de manjar blanco et/ou de miel. Vous en trouverez dans les boutiques « Antojitos de Arequipa » qui vendent toutes sortes d’alfajores.

alfajores antojitos arequipa

 

  • Chocolats : comment parler du Pérou sans parler de ses cacaoyers ? Le chocolat est très apprécié des Péruviens, qu’il se déguste chaud, en pâtisserie ou en chocolaterie. A la période de Noël, les magasins regorgent de boîtes de chocotejas (chocolats fourrés de manjar blanco et de fruits secs) et de chocolats La Ibérica. Cette chocolaterie d’Arequipa, fondée en 1909, fabrique toutes sortes de bonbons chocolatés, tablettes, barres…

chocolats pérou iberica

 

  • Turrón de Doña Pepa : ce gâteau sec est formé de plusieurs couches de biscuits et de chancaca (mélasse issue de la canne à sucre). Le tout est recouvert de billes colorées, pour un résultat très/trop sucré. Traditionnellement, ce turrón est servi en octobre, pour la fête du Seigneur des Miracles.

turron de dona pepa

 

  • King Kong: comme son nom l’indique, voici le poids lourd des desserts péruviens ! Il est formé de couches de biscuits entre lesquelles viennent s’intercaler une couche de manjar blanco (encore lui), de confiture de coings (ou d’ananas) et de beurre de cacahuètes. Une explosion de calories en bouche !

king kong perou san roque

Partagez sur Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someone

Laisser un commentaire par Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *