La Canne à Sucre de Martinique

Comment parler de la Martinique sans parler de la canne à sucre ? Cette plante a été introduite sur l’île au milieu du XVIIe siècle. Sa culture, nécessitant beaucoup de main d’oeuvre, a été responsable de la traite négrière, jusqu’à l’abolition de l’esclavage en 1848. La récolte se fait aujourd’hui par des machines capables de couper les tiges en tronçons.

Pour tout savoir de l’histoire, de la culture et de l’exploitation de la canne à sucre en Martinique, je vous conseille de visiter la Maison de la Canne aux Trois-Îlets.

Maison de la Canne Trois Ilets Martinique 

Depuis les années 1960, la culture de la banane a largement dépassé celle de la canne à sucre. Sur les 13 usines (appelées « habitations ») que comptaient la Martinique, une seule est aujourd’hui en activité et produit du sucre, celle du Galion à la Trinité.

Sucre de la Martinique Galion

En 2014, environ 165 000 tonnes de canne à sucre ont été récoltés en Martinique. Près de 80% ont été utilisés pour la production de rhum. Depuis 1996, le rhum Agricole de Martinique bénéficie d’une AOC. Il est fabriqué à partir de jus de canne fermenté, dans les 7 distilleries que comptent encore l’île. Je vous recommande la visite de la distillerie Depaz à Saint-Pierre, au pied de la montage Pelée : un domaine magnifique !

Distillerie Depaz Saint-Pierre Château Depaz Saint-Pierre Martinique Citernes Rhum Agricole Depaz Fut Rhum Depaz Martinique

Enfin, sachez que vous pourrez consommer du jus de canne pur, notamment à Fort-de-France, près de la Savane.

Partagez sur Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someone

Laisser un commentaire par Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *